Septembre 2018: Enfin quelques nouvelles! Avec en prime les enquêtes de l'inspecteur Gadget pour "pincer" les prédateurs de poulets...

 

Les chapons sont arrivés mi-juin, les poulardes sont arrivées mi-juillet et comme l'année passée, ils vous régaleront pour les fêtes de fin d'année.

De nouvelles poules pondeuses sont également arrivées et les premiers œufs sont apparus vers le 12 août. Il ne reste plus beaucoup de végétaux après le passage des précédentes. Leur poulailler a donc été déplacé et installé sur une nouvelle parcelle vierge. Les fortes chaleurs de juillet et août ont amené la moitié des poules à préférer pour la nuit se percher sur les arbres du parcours plutôt que dans le poulailler. Même les orages ne les ont pas fait rentrer! 

 

Mais la rançon de la liberté des poules et poulets, c'est le risque d'être tués par des prédateurs! Ils ont fait de gros dégâts pendant l'été, deux poulets par jour en moyenne, avec un jour de carnage à 26 poulets! A chaque fois, les volailles sont retrouvées sans tête: c'est semble-t-il la signature des fouines. Mais sans autre preuve! Evidemment, les pies et corneilles viennent se servir après coup. Elles pourraient aussi tuer, mais des volailles plus petites, de l'ordre du kilo. Je vois également des renards se balader, mais ils sont arrêtés par les filets électrifiés. Malins, ils attendent les poulets éventuellement paniqués (par des pies,...) qui sautent par dessus le filet électrifié, et les renards n'ont plus qu'à se mettre à table. Mais le renard reste finalement un prédateur marginal. J'ai installé un piège photo, qui pour le moment n'a pris que des photos de poulets qui sortent dès le petit jour... 

 

A suivre...


Février 2018: Une nouvelle série de photos sur le quotidien de la ferme, notamment le ramassage des œufs. Photos de janvier 2018... cliquez ICI.

Décembre 2017: Des suggestions pour la préparation des volailles festives dans l'onglet RECETTES...

 

Novembre 2017: Une vidéo réalisée en octobre dans ma ferme montre les excellentes conditions de vie de mes volailles. Ce n'est pas par hasard qu'elles sont goûteuses... Cliquez ICI.

 

Septembre 2017

Est-ce vraiment du nouveau: des poulets, des poulardes et des chapons, élevés avec le plus grand soin et dans les meilleures conditions. Et toujours en favorisant les circuits courts. Oui, c'est beaucoup de travail, mais vous êtes nombreux maintenant à apprécier le résultat et c'est pour moi une immense satisfaction.

 



 VENTE A LA FERME

Le point de vente ouvre ses portes le vendredi entre 17h et 19h.

Afin d’abattre juste le nombre d’animaux nécessaire, il convient de commander par le formulaire de commande, par courriel ou par SMS au 06.32.39.49.64 avant le dimanche soir. Les produits sont ensuite disponibles à la ferme le vendredi suivant.

 

La page  "COMMENTAIRES" est toujours là pour vous exprimer (et lire les avis des précédents!). Depuis les conseils de cuisson jusqu'aux suggestions diverses.

 

Toujours d'actualité: un reportage complet (et passionnant!) sur ma ferme, paru dans le Journal de Mandres-les-Roses de novembre 2016. A télécharger aussi ICI.